Accès direct au contenu

DGC

Version anglaise

aide

Accueil > Actualités > Cours et conférences

Formation, Recherche - Valorisation

Réduction des incertitudes sur la prédiction de la ventilation naturelle

le 18 avril 2017
à 10h15

Mateusz Bodgan, Chargé de mission CFD, AREP, animera une conférence à l'ENS Paris-Saclay.

Chambéry - Quartier Gare : Disparités des coefficients de pression en façades

Chambéry - Quartier Gare : Disparités des coefficients de pression en façades

En simulation thermique dynamique, le calcul des débits liés aux effets du vent est pris en compte par une approche simplifiée. Elle tient compte de manière grossière des obstacles environnants avec une simple équation de couche limite atmosphérique logarithmique, qui sert à calculer la vitesse au niveau des ouvrants puis à en déduire la valeur de la pression en façade, à partir d'abaques de coefficients de pression Cp généralement valides en champ libre et pour des géométries de faible hauteur proches du cube. On présentera la validité de telles approches, ainsi que les leurs limites.

Les STD « fines » requièrent  une estimation de la ventilation naturelle heure par heure, sur une année complète. Afin de ne pas réaliser 8760 simulations, on étudiera les moyens disponibles pour approximer le comportement aéraulique tout en réduisant d'un ou deux ordres de grandeurs le nombre de simulations requises, notamment via le calcul de « fonctions de transfert » entre les données météorologiques (rose des vents) et les coefficients de pression sur les façades, voir directement des débits au travers du bâtiment d'étude.
Type :
Séminaires - conférences
Contact :
Sophie Capdevielle
Lieu(x) :
Campus de Cachan
Amphi E-média - bâtiment L. de Vinci - escalier 8

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité